top of page
  • littleccelia

Coudre un sac matelassé en patchwork

Dernière mise à jour : 13 sept. 2023


photo du sac matelassé


Vous n'êtes pas sans savoir que les copines Marine & Morgane ont lancé leur marque Germain patrons.

Elles nous offrent le patron du sac Giuseppe, un grand sac matelassé, parfait pour la plage et à glisser dans la valise d'été ;)


On aime tellement toutes ce modèle qu'on vous met au défi de le hacker cet été (défi jusqu'au 01/08 - à retrouver sur les comptes instagram de la fine équipe : @morgane_jeudy, @sewedbymarine, @mlle_cyrielle, et @lebazardannecharlotte.


Dès que les filles m'ont présentée le patron, j'ai tout de suite imaginé un patchwork en tissu indien. J'en rêvais!! Et en toute honnêteté, je le trouve encore plus beau en vrai que dans la projection que je m'en étais faite.


Matériel :

- tissu indien

- ouate Mondial tissu ( que j'ai doublé pour un effet encore plus doudou)

- doublure : coton rose Mondial Tissus

- Biais vichy rose 3mm Mondial Tissus


Mais alors comment procéder au patchwork? Il y a plusieurs façons de créer cette technique :

- soit on part sur des formes de la même dimension ( des carrés du même périmètre par exemple)

- ou un patchwork moins symétrique en laissant libre cours à sa créativité.

C'est donc pour le deuxième choix que j'ai opté, j'ai choisi la difficulté.



J'ai donc commencé par découper des carrés et des rectangles de différentes dimensions en les posant sur les pièces du patron devant et dos, comme une sorte de puzzle. Evidemment, j'allais perdre en grandeur compte tenu des marges de couture de chaque pièce. Mais d'une part, c'était bien plus facile pour moi et d'autre part, ça me plaisait bien de le réduire un peu car la version initiale est vraiment grande.


Je vous conseille de ne pas couper vos pièces en doublure de suite, mais plutôt après avoir cousu votre patchwork. Car il faudra réajuster la taille et recouper si besoin.


Une fois mon puzzle prêt, j'ai assemblé toutes les pièces entre elles au point droit à 1cm de marges de couture. Ça m'a pris pas mal de temps, j'écartais les coutures au fer régulièrement. Je vous conseille de procéder par bande, puis d'assembler les bandes entre elles. Ça évite d'avoir à gérer des coutures d'angles.



J'ai procédé à cette technique de pièces à découper et à coudre entre elles pour : le devant, le dos, les 2 pièces côtés et les anses.

Pour les pièces similaires, j'ai vérifié leur taille et recoupé si besoin pour qu'elles soient identiques car même si vous partez du patron de base, le patchwork étant aléatoire, ça joue sur les marges.


Lorsque vos pièces en patchwork sont prêtes et parfaitement identiques ( le dos et le devant, les côtés - à bien calculer avec la nouvelle mesure des pièces principales), vous pouvez couper votre doublure à partir de vos propres pièces et non du patron.


C'est à ce moment que commence la looooongueeee étape de matelassage. Quoiqu'au final, je ne suis pas sure qu'elle m'ait prise plus de temps que l'étape patchwork ;)

Pour matelasser, il vous faudra mettre votre ouate entre l'envers de votre pièce principale et l'envers de votre doublure. Il faut matelasser sur l'endroit de votre pièce principale car le tissu peut glisser et mieux vaut être moins précise dessous que dessus ;)



Le patron de base prévoit un matelassage de 1cm. J'ai préféré le distancier un peu plus et je suis partie sur 4cm. J'ai découvert récemment le guide de matelassage sur ma Bernina B480 et cet accessoire est juste incroyable! Sur mes précédents projets, je devais tracer au stylo effaçable toutes les lignes à matelasser. J'ai découvert récemment le guide matelassage sur ma Bernina B480 et cet accessoire est juste incroyable! Sur mes précédents projets, je devais tracer au stylo effaçable toutes les lignes à matelasser. Avec ma nouvelle machine et ce guide, je trace uniquement la première, je règle la longueur du guide et je peux le suivre sans réfléchir. C'est un gain de temps considérable!



Après avoir matelassé mes pièces devant et dos, je trouvais que le matelassage était plus harmonieux avec les tissus à l'horizontale. En effet, ça c'est vous qui choisissez! Mais si votre tissu a un sens, il faudra y réfléchir avant de commencer à matelasser.

Soyez attentives au sens du matelassage pour les pièces des côtés. Et un autre petit conseil : veillez à respecter un raccord des lignes de matelassage à l'assemblage. Soyez précises en épinglant minutieusement et surtout, commencez vos lignes de matelassage exactement à la même distance du bord.



Lorsque toutes vos pièces sont prêtes, vous pouvez les assembler entre elles. La notice est très bien expliquée. Tout est clair, le tuto et les schémas.

Dans le pas à pas, vous avez le choix de surjeter vos marges de couture ou de ganser.

J'ai préféré ganser car je trouve que c'est une finition beaucoup plus propre.


Voici quelques conseils pour ganser :

- Choisissez un biais large, le mien fait 30 mm et c'est parfait. La largeur du biais fait toute la différence. J'avais tout d'abord essayé avec un biais classique de 20 mm et c'était délicat à coudre compte tenu de l'épaisseur des marges.

Coupez bien l'excédent de marge de couture avant de poser votre biais même si celui-ce est large, ce sera plus facile à coudre.


Autre détail important: Augmentez considérablement la largeur de votre point. J'étais à 5mm car ça faisait vraiment pas mal d'épaisseur et le rendu est propre.



Je suis vraiment ravie d'avoir fait le choix d'un biais vichy, ça apporte une touche vintage aux tissus indiens. Je trouve l'association très harmonieuse.

Je serais curieuse d'avoir votre avis.




Pour le biais gansé, je trouve que c'est l'occasion de jouer sur les imprimés et les couleurs. Ça apporte une touche spéciale à votre sac.


Les étapes finales sont la pose de la parementure. Il faudra adapter celle-ci en fonction de vos mesures finales avec le patchwork. je vous conseille donc de la découper tout à la fin. Une fois que vos pièces devant, dos et côtés sont assemblées et matelassées. En effet, un tissu matelassé a tendance à être réduit en dimensions et votre parementure ne sera pas matelassée.

J'ai fait le choix de la couper dans un seul et même tissu pour éviter un effet trop chargé et mettre l'accent visuellement sur les pièces extérieures.


Le pas à pas prévoit de l'assembler endroit contre endroit, de la surpiquer en piqure nervure sur le haut une fois retournée ce que j'ai fait. Par contre, je n'ai pas réalisé l'étape de surpiquer le bas de parementure car je souhaitais que l'on voit sur les faces extérieures du sac uniquement les piqures de matelassage.



Ainsi, j'ai fait de même pour la poche intérieure que j'ai assemblé au point invisible à la main ( oui, oui !). Après toutes ces heures de travail, je n'étais plus à ça près ;)



Tadaaaaam! Et voici donc mon sac patchwork en tissu indien que j'ai adoooooré coudre et dont je suis d'autant plus fière d'étrenner partout. Je ne vais pas cacher que ce sont des heures de travail mais j'appelle cela de la couture détente et c'est vraiment satisfaisant à réaliser.


Un réél est dispo sur mon compte instagram pour vous partager toutes les étapes en images.


Alors cap ou pas cap de réaliser le même? Et surtout cap de le hacker pour participer au défi?













1 comentário


Membro desconhecido
15 de jun. de 2023

Quelle beauté ce cabas matelassé, en patchwork de tissus indiens 💗! J’adore 🥰… Bravo Célia pour cette magnifique réalisation 💚!

Curtir
bottom of page